• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

You are here

Edouard Sylvain
Tél: 
+33 (0)4 99 61 24 03
Adresse postale: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
Implantation: 
France
Situation administrative: 
ancien personnel
√ ACTIVITÉ: 

Master 1 Eau et Agriculture, en stage au LISAH du 16 avril au 14 août 2018

Sujet de stage : hétérogénéité intra-parcellaire et échantillonnage de couples cep dépérissant/cep sain dans différents contextes viticoles.

Le stage proposé s’intègre dans le projet TraDeVi1 (2017-2020) financé par FranceAgriMer et le CNIV. Le projet TraDeVi propose une approche systémique et transversale du dépérissement du vignoble, aux échelles du cep, de la parcelle et de l’exploitation viticole. Il vise à identifier les facteurs biotiques, abiotiques et techniques qui contribuent à l’affaiblissement et au dépérissement  des ceps et à construire des indicateurs qui seront utilisés pour un diagnostic sur des exploitations  viticoles. Une caractérisation précise de l’hétérogénéité intra-parcellaire des ceps et des sols est un préalable  à l’étude des déterminants physiques et biologiques des baisses des performances et de la mortalité de certains ceps. L’objectif général du stage proposé dans ce cadre est d’identifier des couples de ceps dépérissant/ceps sains dans différentes situations viticoles. Cette sélection permettra aux partenaires du projet de réaliser par la suite des  caractérisations fines sur ces ceps et leur environnement proche (états physique et biologiques du sol, des états hydriques et carbonés, impact des bioagresseurs, reconstruction  rétrospective des  trajectoires  de  croissance). Le stagiaire participera aux campagnes de mesures sur les parcelles du domaine INRA de Pech Rouge (relevé des ceps morts, mesure des circonférences de tronc, comptage d’inflorescences, mesure de longueur d’inflorescences). Il intégrera l’ensemble des données (relevées dans le cadre du stage et existantes sur les années antérieures) dans un SIG. A partir de ces informations, et via la mise en œuvre de méthodes géostatistiques, il identifiera des zones contrastées au sein de différentes parcelles et produira une typologie de zones dépéries. Il proposera ensuite une sélection de ceps candidats (dépérissants et sains) préalables aux caractérisations fines qui sont prévues dans la suite du projet.

Encadrement : Guillaume Coulouma