• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

Jeanne Dollinger

Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Analyse et modélisation des transferts et de la rétention de pesticides dans les fossés agricoles infiltrants en lien avec les stratégies d’entretien

Le mercredi 16 novembre 2016 à 14h00
Lieu :   Montpellier SupAgro, 2 place Pierre Viala 34060 Montpellier -  salle Amphithéâtre 208

Composition du jury :

Véronique Gouy           Rapporteur                 IRSTEA (Lyon)
Bernd Lennartz             Rapporteur                Université de Rostock (Rostock)
Pierre Benoit                Examinateur              INRA (Grignon)
Elena Gomez               Examinateur              Université de Montpellier (Montpellier)
Marc Voltz                   Directeur de thèse      INRA (Montpellier)
Cécile Dagès               Encadrante                INRA (Montpellier)
Jean-Stéphane Bailly    Encadrant-Invité        AgroParisTech (Montpellier)

Résumé:
Les fossés agricoles sont des lieux préférentiels d'écoulement des pesticides à l'échelle du bassin versant depuis les parcelles agricoles vers les masses d'eau avales de surface et souterraines. Du fait de leur capacité de rétention ils sont réputés pouvoir exercer un pouvoir tampon pour limiter la dispersion des pesticides dans l'environnement. Les opérations d'entretien des fossés sont identifiées comme un moyen d'améliorer ce pouvoir tampon. Cependant, la connaissance du pouvoir tampon des fossés en fonction de leurs caractéristiques et de leur entretien est très limitée. L'objectif de ce travail est ainsi de quantifier l'impact des principales pratiques d'entretien sur l'évolution du pouvoir tampon d'une gamme de fossés infiltrants.
La démarche suivie repose sur i) une caractérisation expérimentale de l'effet des principales pratiques d'entretien sur l'évolution des propriétés des fossés, ii) une analyse de l'influence de ces propriétés sur deux processus clé modulant la rétention des herbicides : la sorption et l'infiltration, iii) une exploration numérique, conçue sur la base des expérimentations, de l'effet de chaque pratique sur l'évolution annuelle du pouvoir tampon des fossés. Le dispositif expérimental a combiné des observations in situ à l'échelle du fossé élémentaire sur 3 bassins versants et des expérimentations au laboratoire et a concerné l'étude du comportement de 3 herbicides, glyphosate, diuron et isoproturon.
Les résultats de ce travail ont mis en évidence que les opérations de brûlis, fauche et désherbage chimique améliorent le pouvoir tampon des fossés par rapport à un fossé non-entretenu alors que le curage le détériore. Ils ont aussi permis d'améliorer notre connaissance des propriétés et de la variabilité des matériaux formant les fossés, de proposer un nouvel indicateur de la capacité de rétention des fossés et d'évaluer des approches de modélisation de la rétention des pesticides par un bief de fossé infiltrant.

Mots clés : Fossés agricoles, rétention des pesticides, pouvoir tampon, pratiques d’entretien, sorption, infiltration, propriétés des fossés, modélisation, indicateurs.