news



     "Le séminaire du projet ANR DIGISOL-HYMED (DIGItal Soil Mapping by HYperspectral imagery for environmental modelling in MEDiterranean regions, 2009-2012, http://www.umr-lisah.fr/digisolhymed/index.php) s’est tenu à l’INAT (Tunis) entre le 4 et le 6 juin 2012. Organisé par Cécile Gomez (IRD-LISAH et Philippe Lagacherie (INRA-LISAH) avec l’aide d’Yves Blanca (IRD-LISAH) et l’appui de l’IRD Tunis et de l’INAT, ce séminaire a permis de faire le point sur l’avancement du projet à 6 mois de son échéance. Riche en discussions, échanges et perspectives, ce séminaire fut un succès.

     Introduit par Mr Elyes Amza (Directeur de l’INAT), le Colonel Major Sahbi Afi (Directeur Général CNCT), Mr Hedi Hamrouni (Directeur de la Direction des sols du Ministère de l’Agriculture) et Mr Patrick Thonneau (représentant de l’IRD en Tunisie), ce séminaire a réuni 35 chercheurs, ingénieurs et étudiants issus des équipes INRA et IRD de Montpellier, Avignon et Tunis, de l’INAT, de la direction des sols du Ministère de l’Agriculture, du CNCT, de l’ENIT et du CRDA de Nabeul. Trois scientifiques invités au titre de leur compétence sur les thèmes de recherche du projet étaient également présents : Mr Mohamed Chikhaoui (IAV Maroc), Mme Sabine Chabrillat (GFZ Pozdam, Allemagne) et Mr Mahmoud Al Feirhat (Ministère de l’Agriculture Jordanie).

     11 communications scientifiques ont été présentées faisant état des avancées du projet, et 5 sessions de discussions ont précisées les perspectives à envisager ainsi que les limites actuelles concernant les 3 grands thèmes abordées dans ce projets : le traitement d’image hyperspectrale, la cartographie numérique des sols et la modélisation agro-environnementale. La dernière journée de ce séminaire DIGISOL-HYMED s’est déroulée sur le terrain d’étude du projet, sur le Bassin Versant du Lebna dans le Cap Bon. Ce déplacement a permis de mettre en cohérence, pour 5 parcelles de blé du Bassin Versant du Lebna, les résultats de spatialisation de propriétés de sol, les descriptions de profils pédologiques, les suivies agronomiques de ces parcelles, et l’étude de la vulnérabilité des sols."