• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Intitulé du poste: 
Chef de projet « Développement d’un plugin géomatique – générateur de réseaux hydrographiques des paysages cultivés »
√ Contexte scientifique: 

Un enjeu majeur actuel en France et dans de nombreux pays est d’arriver à concilier une production agricole à haut niveau de production et la protection ou la reconquête de la qualité des ressources en eau. Pour cela, il est nécessaire de pouvoir évaluer les impacts combinés de systèmes de culture actuels ou futurs associés à des infrastructures du paysage cultivé (haies, fossés, talus, mares, etc) sur la qualité de la ressource en eau. Les méthodes et outils disponibles à cet égard sont variés quant à leurs domaines et échelles d’application. Ils vont de l’analyse multi-critère locale aux modèles de simulation des flux hydro-bio-chimiques mécanistes à l’échelle des paysages ruraux.
Quelquesoient les méthodes utilisées, et que ce soit pour des approches de diagnostic ou de prospective paysagère face au risque de contamination des eaux, des cartographies des éléments clés du paysage cultivé, notamment des infrastructures sont nécessaires. C’est par exemple le cas des réseaux hydrographiques de surface des paysages cultivés connectant cours d’eau, ruisseaux, ravines, fossés et buses.

La cartographie de ces réseaux n’est pas disponible sur étagère dans les bases de données nationales, même à grande échelle. Seuls certains éléments sont représentés, notamment les plus en aval (cours d’eau, ruisseaux), mais ils ne sont pas toujours connectés. Par ailleurs une
connaissance partielle de la localisation des fossés, sur documents fonciers, par échantillonnage terrain, par moyens de télédétection à haute résolution ou par dires d’acteurs locaux est souvent disponible pour un territoire donné. Le laboratoire LISAH a développé en ce sens des méthodes de simulation spatiale (de outils de simulation géomatiques) qui permettent de générer un réseau hydrographique connecté complet à partir de connaissances partielles et déconnectées de la localisation de ce réseau, respectant la topographie du terrain et le damier parcellaire et utilisant la théorie des graphes. Dans l’état actuel, il s’agit donc encore essentiellement d’outils de recherche qui n’ont jamais été utilisés dans des démarches opérationnelles d’ingénierie pour la gestion des ressources en eau.

Dans le cadre d’un projet de R&D « PollDiff Captages », mené avec le bureau d’études Envilys et soutenu par la région Occitanie, il est prévu de transférer ces outils sous forme d’un plug-in « générateur de réseau hydrographique » d’outils SIG, documenté et testé.

√ Description du poste: 

Le chef de projet assurera les missions suivantes :

  • Définition du cahier des charges du Plugin (entrées/sorties – fonctionnalités – outil SIG d’intégration) sur la base du besoin métier, des méthodes existantes développées au LISAH et des BDD disponibles sur étagères.
  • Développement du Plugin
  • Rédaction d’une notice utilisateur sur exemple test et pédagogique
  • Rapport sur les modalités de transposition et le potentiel du plugin incluant une phase de test sur bassins versants réels
  • Reporting dans le cadre du contrat R&D.
  • Rédaction d’un article technique/scientifique

Le candidat bénéficiera d’un encadrement et d’aide rapprochée des autres chercheurs de l’équipe Sol&Paysages de l’UMR LISAH, spécialisés dans les techniques de simulation spatiale numérique.

Contrat à durée déterminée de 6 mois (possibilités éventuelles de prolongation sur 9 mois suivant les compétences statistiques du candidat et la date de recrutement effective)

Rémunération selon le niveau et l’expérience initiaux : à titre indicatif : 2338 € brut si niveau ingénieur de recherche débutant ; 2020 € brut si niveau ingénieur d’étude débutant.

√ Date souhaitée: 
Lundi, 1 Octobre, 2018
√ Durée: 
6 mois
√ Affectation géographique: 
UMR LISAH, INRA, 2 Place Pierre Viala, 34060 Montpellier Cedex 1
√ Salaire: 
2020€ à 2338€ selon niveau et expérience
√ Compétences: 

Le poste peut correspondre à candidat niveau M2/ ingénieur ayant de bonnes bases en algorithmie et informatique (algorithmie de la théorie des graphes, traitement des données spatiales notamment)

• Compétences et expérience en informatique, algorithmie et gestion de projets ;
• Connaissance en langage Python souhaitée ; Connaissance de R et des SIG est un plus ;
• Bonnes capacités organisationnelles ;
• Bonne aptitude à la communication ;
• Bonne capacité de rédaction

√ Profil recherché: 
M2/Ingénieur
√ Contact: 

Jean-Stéphane Bailly, bailly@agroparistech.fr

Envoyer une lettre de motivation et un curriculum vitae par courriel. Une copie pdf du rapport de master/fin d’études d’ingénieur s’il est disponible et diffusable sera aussi jointe.

Fichier attachéTaille
PDF icon ir-cdd1-wp1-lisah.pdf248.36 Ko