• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Affectation structurelle: 

Le poste de chef de projet est à pourvoir au sein de l’équipe Eau et Polluant de l’UMR LISAH et plus spécifiquement du groupe s’occupant du développement de MHYDAS-pesticides

√ Intitulé du poste: 
Chef de projet « Modélisation à bases physiques de l’impact des pressions phytosanitaires sur les ressources en eau à l’échelle du bassin versant »
√ Contexte scientifique: 

Un enjeu majeur actuel en France et dans de nombreux pays est d’arriver à concilier une production agricole à haut niveau de production et la protection ou la reconquête de la qualité des ressources en eau. Pour cela, il est nécessaire de pouvoir évaluer les impacts des systèmes de culture actuels ou futurs et des intrants (fertilisants, produits phytosanitaires) qu’ils utilisent sur la qualité de la ressource en eau. Les méthodes et outils disponibles à cet égard sont variés quant à leurs domaines et échelles d’application. Ils vont de l’analyse multi-critère locale aux modèles de simulation des flux hydro-bio-chimiques à l’échelle des paysages ruraux. Ces derniers présentent l’avantage d’aller au-delà d’une analyse de risque globale et de permettre l’évaluation des dynamiques de contamination des eaux de surface et souterraines en fonction des répartitions spatiale et temporelle des applications de produits phytosanitaires à l’échelle d’en territoire donné. Ils peuvent être ainsi appliqués à l’évaluation des pratiques agricoles en cours sur un territoire ou à celle de scénarios de changements de pratiques. Leur mise en oeuvre reste toutefois difficile et incertaine du fait de leur complexité tant au plan du nombre et nature des processus pris en compte que de leur paramétrage. Dans l’état actuel, il s’agit donc encore essentiellement d’outils de recherche. Ils sont peu utilisés au stade actuel dans des démarches opérationnelles de gestion des ressources en eau.

L’UMR LISAH (INRA-IRD-SupAgro Montpellier) développe depuis plusieurs années une telle modélisation. Elle est nommée MHYDAS et simule le transfert des produits phytosanitaires dans un paysage cultivé. Le modèle MHYDAS est développé dans le contexte logiciel de la plateforme de simulation OpenFLUID.

Dans le cadre d’un projet de R&D « PollDiff Captages », mené avec le bureau d’études Envilys et soutenu par la région Occitanie, il est prévu une évaluation du modèle MHYDAS sur la base de données pluri-annuelle, issue de l’Observatoire OMERE, afin de définir les niveaux d’incertitudes d’une application en conditions réelles du modèle. L’évaluation pourra donner lieu à un travail d’amélioration du modèle. Des évaluations précédentes avaient déjà été opérées mais n’avaient concerné qu’une partie des données à présent disponibles.

√ Description du poste: 

La personne recrutée sur le poste assurera les missions suivantes

  • Etat des lieux du développement du modèle MHYDAS sous OpenFLUID et prise en main
  • Evaluation du modèle MHYDAS pesticides sur les chroniques disponibles sur l’ORE OMERE - bassin de Roujan (INRA LISAH) : prise en main des bases de données / paramétrage de la modélisation / confrontation du modèle aux données.

  • Elaboration d’un cahier des charges des besoins de développement complémentaire de MHYDAS pesticides suite à son évaluation
  • Développement d’une version 2.0 de MHYDAS pesticide intégrant les améliorations prioritaires identifiées précédemment
  • Reporting dans le cadre du contrat R&D.
  • Rédaction d’article scientifique

Le candidat bénéficiera d’un encadrement et d’aide rapprochée des autres chercheurs de l’équipe spécialisés dans les différents processus modélisés et dans les techniques de modélisation numérique.

√ Date souhaitée: 
Lundi, 1 Octobre, 2018
√ Durée: 
18 mois
√ Affectation géographique: 
UMR LISAH, INRA, 2 Place Pierre Viala, 34060 Montpellier Cedex 1
√ Salaire: 
selon le niveau et l’expérience initiaux : à titre indicatif : 2338 € brut si niveau ingénieur de recherche débutant ; 2020 € brut si niveau ingénieur d’étude débutant
√ Compétences: 
  • Le poste peut correspondre soit à candidat niveau M2/ ingénieur ayant de bonnes bases en agri-environnement et hydrologie, soit à un candidat titulaire d’une thèse dans les mêmes domaines
  • Compétences et expérience en modélisation numérique souhaitées
  • Bonne aptitude à la communication ;
  • Bonne capacité de rédaction.
√ Profil recherché: 
M2/Ingénieur
√ Contact: 

Coordinateur de Projet : Marc Voltz (DR INRA,)

Equipe de projet : Cécile Dagès (CR INRA), David Crevoisier (IR INRA), Jean-Christophe Fabre (IR INRA), Anatja Samouélian (CR INRA)

Pour candidater, envoyer une lettre de motivation et un curriculum vitae. Une copie pdf du rapport de master s’il est disponible et diffusable sera aussi jointe.

Les candidatures sont à adresser par courriel à  marc.voltz@inra.fr

Elles seront examinées au fur et à mesure de leur réception.

Fichier attachéTaille
PDF icon profil_cdd_umr-lisah-septembre2018.pdf62.41 Ko