• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Affectation structurelle: 

Ingénieur d'études en ingénierie logicielle : estimation spatialisée de l'évapotranspiration en région méditerranéenne

Le dépôt des candidatures (avant le 4 juin 2019) doit impérativement être fait via la plateforme de recrutement de l’Université de Montpellier : http://www.recrutements.univ-montp2.fr/offres/#DETAIL001686

 

√ Intitulé du poste: 
IE ingénierie logicielle - cartographie de l'évapotranspiration
√ Contexte scientifique: 

L'évapotranspiration (ET) est un flux hydrologique majeur, représentant plus de 3/4 des pluies dans les régions méditerranéennes. L'ET est aussi un terme important du bilan d'énergie des surfaces terrestres et est fortement couplée avec la production végétale, naturelle ou cultivée. La compréhension et l'évaluation de l'ET sont donc des enjeux majeurs pour la gestion de l'eau et de la production végétale, particulièrement dans les régions méditerranéennes, soumises à de longues périodes de sécheresse estivales. De plus, les conséquences attendues du changement climatique vont accentuer ces contraintes hydriques. Dans ce contexte général, quatre laboratoires de l'i-Site MUSE de Montpellier (UMRs CEFE, GeoSciences, HSM et LISAH) ont proposé à la KIM WATERS de cartographier l'ET sur la région du bassin versant de l'Hérault à partir d'images satellite. Ces cartographies de l'ET seront validées par comparaison avec des mesures d'ET ("tours de flux") réalisées sur 3 sites représentatifs de la variabilité des paysages méditerranéens : vignobles, forêts de chênes verts et pelouses naturelles en milieu karstique.

Ce poste est ouvert dans le cadre du projet "évaluation spatialisée des flux surface-atmosphère en région méditerranéenne : synergie entre estimations satellitaires et observations locales", proposé par les UMR LISAH, CEFE, HSM et Géoscience Montpellier. Ce projet est soutenu par la key-initiative WATERS de MUSE (https://muse.edu.umontpellier.fr/key-initiatives-muse/waters/)

 

√ Description du poste: 

Mission principale : la personne recrutée aura pour mission la production et la validation de cartes d'ETR sur le bassin versant de l'Hérault. Cette mission comprendra plusieurs étapes :

(1) analyse et comparaison de l'ensemble des méthodes existantes de cartographie de l'ET à partir d'images satellite ("produits" ET)
(2) analyse et consolidation des mesures locales d'ET fournies par les "tours de flux" sur la région
(3) validation des cartographies de l'ET (étape 1) par comparaison avec des mesures locales (étape 2)
(4) analyse de l'effet des résolutions spatiales et temporelles sur les estimations de l'ET
 
Les activités de la personne recrutée seront de :
- collecter et comparer les "produits" satellitaires ET existants sur la région, sur une durée d'une douzaine d'années
- collecter les séries d'images satellites nécessaires à la production de cartographies de l'ET par des méthodes récentes (modèle S-SEBI, plateforme EVASPA).
- comparer ces estimations spatialisées de l'ET avec les estimations locales de l'ET fournies par les "tours de flux" de la région.
 
√ Date souhaitée: 
Mercredi, 12 Juin, 2019
√ Durée: 
7 mois
√ Affectation géographique: 
LISAH Montpellier
√ Salaire: 
1700 € net / mois
√ Compétences: 

IE en ingéniérie logicielle ayant de bonnes capacités de programmation (langage R ou Matlab apprécié) et en gestion de données d'origines multiples. Des connaissances en télédétection ou en physique des échanges surface-atmosphère (évapotranspiration) seraient appréciées

 

 
√ Profil recherché: 
Ingénierie logicielle (Licence minimum)
√ Contact: 

Laurent Prévot laurent.prevot@inra.fr

Fichier attachéTaille
PDF icon 2019-15_ige_ingenierie_logicielle.pdf287.84 Ko