• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Niveau requis: 
√ Début du stage: 
01-02-2018
√ Durée: 
6 mois
√ Lieu: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
√ Indemnité: 
€550
√ Contact: 
David Crevoisier > téléphone : +33 (0)4 99 61 27 64 >email : david.crevoisier@inra.fr
Cécile Dagès > téléphone : 04 99 61 24 15 >email : cecile.dages@inra.fr
Marc Voltz > téléphone : +33 (0)4 99 61 23 40 >email : marc.voltz@inra.fr
√ Description: 

Contexte :

Dans les contextes actuels de réglementation (directive cadre européenne sur l’eau, Loi sur l’eau et les milieux aquatiques, Grenelle de l’environnement) l’enjeu majeur pour les prochaines années est d’arriver à concilier une agriculture durable tout en protégeant les ressources en eau et en restaurant la qualité des eaux actuelle.

La prise en compte des pressions agricoles seules (doses d’apport par hectare de pesticides ou de fertilisants), même bien décrites dans l’espace et le temps ne suffit pas à prévoir les voies et cinétiques de contamination. Elle doit être combinée/couplée avec le fonctionnement hydrologique des territoires (description de l’organisation du paysage et de ses flux) et ainsi pouvoir définir leur vulnérabilité aux différents modes de transferts (surface, sub-surface, souterrain, aérien ...). Quelle que soit l’échelle territoriale appréhendée (de qq ha à plusieurs milliers de km2), le fonctionnement des hydrosystèmes doit être connu et explicité par un modèle traduisant son fonctionnement et permettant l’exploration de scénarios de changement d’occupation des sols, de pratiques, d’activités ... L’UMR LISAH développe depuis plusieurs années un modèle hydrologique à cet effet, MHYDAS. Une étape actuelle est d’évaluer sa performance par comparaison avec des données observées. .

Objectif :

Le stage visera à calibrer et évaluer le modèle hydrologique MHYDAS sur les données hydrologiques et hydrochimiques recueillies sur deux décennies sur le bassin versant de Roujan qui fait parti de l’observatoire de recherche OMERE (https://www.obs-omere.org).

Démarche et travaux à mener

La démarche consistera à (i) paramétrer la modélisation développée et à simuler les transferts sur les différentes parcelles ayant fait l’objet d’un monitoring sur plusieurs mois des flux de percolation et de ruissellement d’eau et de pesticides après épandage et (ii) à effectuer une analyse de sensibilité approfondie du modèle aux propriétés des pesticides épandus.

Le stage inclura :

  1. une analyse bibliographique des processus hydrologiques de transfert de pesticides en bassin versant
  2. la prise en main du modèle MHYDAS développé sous l’environnement OpenFLUID (plateforme de simulation hydrologique conçue à l’UMR LISAH)
  3. la prise en main de la base de données expérimentales du bassin versant de Roujan afin  de bien identifier les processus essentiels que la modélisation devra chercher à reproduire et déterminer les paramètres du modèle
  4. la calibration du modèle sur une partie des chroniques de la base de données et la validation du modèle sur l’autre partie des chroniques
  5. La rédaction des résultats sous la forme d’un article scientifique

Compétences souhaitées : bases en hydrologie, hydrodynamique, cycles biogéochimiques  qualité des eaux, expérience d’approches de modélisation, capacités rédactionnelles et de travail en équipe.