• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Niveau requis: 
√ Début du stage: 
01-03-2020
√ Durée: 
5 à 6 mois en 2020 (peut être en décalé sept-dec)
√ Lieu: 
Indo-French Cell for Water Sciences (Department of Civil Engineering) Indian Institute of Science Bangalore, 560012 INDIA
√ Indemnité: 
€577
√ Contact: 
Cécile Gomez > téléphone : +33 (0)4 99 61 28 41 > email : cecile.gomez@ird.fr
Philippe Lagacherie > téléphone : +33 (0)4 99 61 25 78 >email : philippe.lagacherie@inra.fr
√ Description: 

Analyse spatio-temporelle d’anthroposol en milieu tropical, par données multi-spectrales Sentinel-2.
Cas du bassin versant du Berambadi, Inde

Contexte
Un projet de recherche nommé ATCHA (Accompagner l’adaptation de l’agriculture irriguée au changement climatique) s’intéresse actuellement au fonctionnement des agrosystèmes irrigués et à l’évaluation intégrée des impacts des systèmes agricoles irrigués sur les ressources en eau et en sol, et sur le cycle des nutriments. Ce projet s’appuie sur un bassin versant de recherche, le bassin versant de Berambadi, situé au sud-ouest du Karnataka en Inde. Ce site d’étude bénéficie d’un grand nombre d’informations sur les usages des sols, les pratiques d’irrigation et la caractérisation des types de sol.
Ce bassin versant présente trois grands types de sol : les sols rouges (ferralsol, Illustration a), les sols noirs (vertisol, Illustration b) et les anthroposols (Illustration c). Les anthroposols sont des sols modifiés par l’homme. En Inde, les anthroposols sont la résultante de l’apport de sédiments provenant de fonds de lac (lorsque les lacs sont vides, en saison sèche), vers des parcelles culturales de sols rouges (Illustration c). Peu étudiée en recherche, mais largement pratiquée par les agriculteurs Indiens, cette pratique culturale modifierait les sols, et donc leurs propriétés physico-chimiques.

Objectifs du stage
L’objectif du stage est

1) de spatialiser les apports de sols noirs provenant des fonds de lac, sur les sols rouges et

2) d’analyser l’évolution spatiale et temporelle de ces apports de sols noirs. Une spatialisation de ces apports sera réalisée annuellement, sur les 5 dernières années en utilisant une série temporelle de données multispectrales Sentinel-2. Il s’agira de développer une méthode de classification permettant d’identifier des changement spectraux entre deux dates, relatifs à l’apport de sol noir.

Données disponibles pour le stage :

  • série temporelle de données multispectrales Sentinel-2 sur la zone d’étude du bassin versant du Berambadi (Inde).
  • couleur de sol pour environ 200 sites d’étude, analysée en 2018 puis 2019 (selon la charte Munsell des sols).
  • découpage parcellaire du bassin versant du Berambadi

Conditions de réalisation du stage
Le stage se déroulera en Inde à Bangalore, au sein de la Cellule Franco-Indienne de Recherche en Sciences de l’Eau, et sera suivi sur place par Cecile Gomez (IRD, UMR LISAH), Dharumarajan S. (NBSS&LUP) et Laurent Ruiz (INRA-IRD, UMR GET – UMR SAS). Des échanges réguliers auront lieu avec les autres collègues du projet basés en France, notamment Philippe Lagacherie (INRA, UMR LISAH). Des déplacements sur le terrain seront à prévoir pour se familiariser avec la zone d’étude et la problématique.
Une indemnité de stage sera versée mensuellement au stagiaire, à la hauteur définie selon la réglementation en vigueur en France. Le billet d’avion A/R sera pris en charge. A Bangalore, des possibilités d’hébergement seront proposées.

Profil recherché
Le profil recherché est un étudiant de niveau M2, ayant des compétences en télédetection et/ou Sciences du Sol, et en programmation (Matlab, R ou IDL), avec des notions de statistiques.
Le candidat doit également maîtriser l’anglais, avoir une bonne capacité d’organisation, d’autonomie et d’intégration dans un milieu de culture étrangère.

Durée/période du stage
Stage de 5 à 6 mois en 2020. (peut début mars ou en décalé)

Un CV et une lettre de motivation sont à envoyer à Cecile Gomez (cecile.gomez@ird.fr) et Philippe Lagacherie (philippe.lagacherie@inra.fr).
• Pour plus d’info sur le projet ATCHA : https://www6.inra.fr/atcha/
• Pour plus d’info sur la Cellule Franco-Indienne de Recherche en Sciences de l’Eau, à Bangalore : https://cefirse.ird.fr/
• Pour plus d’info sur la zone d’étude : https://deims.org/a7abdd64-77bc-4a05-895e-eb9f965c70b4
• Pour plus d’info sur les encadrants : Cécile Gomez  /  Philippe Lagacherie  /  Laurent Ruiz

Statut stage: