• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Niveau requis: 
√ Début du stage: 
01-03-2020
√ Durée: 
5-6 mois
√ Lieu: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
√ Indemnité: 
€577
√ Contact: 
Philippe Lagacherie > téléphone : +33 (0)4 99 61 25 78 >email : philippe.lagacherie@inrae.fr
√ Description: 

Position du problème :
 

La cartographie des sols à base de modélisation statistique (CSMS) est une solution prometteuse pour fournir aux décideurs les informations spatialisées sur les sols dont ils ont besoin. Néanmoins, les premiers essais réalisés montrent clairement que la précision des cartes de sol obtenues est très fortement contingente de la densité des observations de sol faites sur le terrain. Densifier les observations de manière suffisante pour espérer atteindre les précisions que les utilisateurs attendent reste à l’heure actuelle impossible du fait des coûts élevés de prospection que cela représente et de la rareté des spécialistes du sol potentiellement mobilisables pour cette opération. Une alternative possible serait d’avoir recours à l’implication de citoyens motivés pour recueillir des observations de sol. Ce type de démarche participative ayant prouvé son efficacité en écologie. Il convient cependant de vérifier si cette nouvelle source d’information, malgré ses incomplétudes et imprécisions, pourrait effectivement apporter un gain de précision aux cartes produites.

Objectif :

Evaluer la valeur ajoutée et les limites des données pédologiques issues d’une démarche participative

Démarche

La démarche envisagée comporte deux étapes :

  • Élaboration de scénario réalistes concernant les données recueillies par les citoyens. Ces scénarios seront élaborés en tenant compte des tests de qualité de détermination de propriétés de sol réalisées en préalable du stage dans le cadre du projet Clés de Sols et après avoir vécu en vraie grandeur une expérimentation de collecte de données pédologiques où des citoyens seront mobilisés.
  • Tests de ces scénarios de données, utilisées comme données d’entrées des modèles de CSMS. Les tests seront effectués sur des bases de données d’observation de sol déjà disponibles qui seront dégradées selon les scénarios élaborés. Les modèles de CSMS seront ceux couramment utilisés par les équipes encadrantes.

Réalisation attendue :

- Des scénarios de données réalistes qui pourront être réutilisées par la suite pour des améliorations de modèles de CSMS ;

- Des recommandations pour une démarche de CSMS utilisant des données de sol issues de science participative. Les recommandations porteront sur l’étape de collecte de donnée et sur les adaptations nécessaires des modèles de CSMS à cette nouvelle source de données.

Intérêt pédagogique et scientifique :

  • Expérience en vraie grandeur de CSMS, une méthode innovante de cartographie des sols ;
  • Expérience de terrain auprès d’un Centre Permanent d’Initiation à l’environnement (CPIE)

Déroulement :

Le travail est réalisé au Laboratoire d'étude des Interactions Sols - Agrosystèmes - Hydrosystèmes SupAgro– INRA - IRD de Montpellier sous la responsabilité de Philippe Lagacherie avec la collaboration de Blandine Lemercier (AGROCAMPUS OUEST). Il associera travail de terrain, traitement numérique sous R et rédaction scientifique.

Pré-requis :

Goût du terrain. Connaissances en pédologie. Solides connaissances en mathématiques appliquées. Initié(e) au logiciel R

Conditions :

Permis de conduire obligatoire.

Remboursement des déplacements sur le terrain.

Une indemnité de stage de 577.50 € est prévue.

 

Statut stage: