• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Niveau requis: 
√ Début du stage: 
01-03-2020
√ Durée: 
5-6 mois
√ Lieu: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
√ Indemnité: 
€577
√ Contact: 
Philippe Lagacherie > téléphone : +33 (0)4 99 61 25 78 >email : philippe.lagacherie@inrae.fr
√ Description: 

Développement d’une méthode de zonage des sols irrigables en Occitanie

Position du problème :
 

Depuis de nombreuses années les agriculteurs et la puissance publique ont réalisé des investissements conséquents pour améliorer le potentiel de production des sols grâce à l’irrigation. A l’heure où il devient important d’apprécier objectivement la qualité des sols afin de mieux raisonner les futurs aménagements et extensions urbaines susceptibles de les soustraire à la production agricole, le zonage des sols irrigables devient un objectif majeur. Deux sources de données peuvent être potentiellement mobilisées pour réaliser ce zonage :

  • L’utilisation des plans de réseaux d’irrigation disponibles. Ces plans fournissent seulement l’architecture du réseau et la distribution spatiale des bornes d’irrigation. Le zonage des sols potentiellement concernés par l’irrigation nécessite une approche spécifique.
  • L’utilisation de données géographiques de différentes natures localisant les sols irrigués (Télédétection, cartes d’occupation du sol, RPG). Ces données ne permettent d’identifier que les zones irriguées à une date donnée et non les zones potentiellement irrigables. Par ailleurs, les incertitudes d’identification restent non-négligeables

Devant les limites que comportent ces deux sources de données, il s’avère indispensable de les mettre en synergie pour atteindre une qualité de zonage acceptable.

Objectif :

Développer et évaluer, sur deux secteurs test, une méthode de zonage des sols potentiellement irrigables basées sur l’utilisation des plans de réseau d’irrigation et des données de télédétection. 

Démarche

Les deux secteurs choisis se situent en zone périurbaine de Montpellier et de Toulouse. Ils concernent des périmètres irrigués administrés respectivement par BRLE et CACG.

La démarche envisagée comporte plusieurs étapes :

  • Compilation et organisation des données géographiques et de télédétection sur les secteurs tests
  • Traitement des données de télédétection selon les méthodologies existantes dans la littérature pour zoner les sols irrigués.
  • Mise en synergie des données de télédétection ainsi traitées avec les plans de réseau d’irrigation pour produire des zonages de sols irrigables 
  • Utilisation de ces zonages pour mettre à jour les cartographies d’indicateurs de qualité des sols

Résultats attendus

  • Des chaînes de traitement permettant de produire le zonage visé
  • Des exemples de zonage sur les secteurs tests (zonages des sols irrigués, irrigables zonage d’indicateurs de qualité des sols prenant en compte ces aménagements)
  • Des recommandations pour un déploiement de la méthodologie sur l’ensemble de l’Occitanie 

Intérêt pédagogique et scientifique :

  • Etude méthodologique à l’interface entre plusieurs disciplines (pédologie, hydraulique, télédétection, géomatique) et entre recherche et milieu professionnel de la distribution de l’eau
  • Résultats potentiellement extensibles à l’ensemble de la région Occitanie dans le cadre d’un programme œuvrant à la préservation des sols face à l’urbanisation

Déroulement :

Le travail est réalisé au Laboratoire d'étude des Interactions Sols - Agrosystèmes - Hydrosystèmes SupAgro– INRA - IRD de Montpellier sous la responsabilité de Philippe Lagacherie. Un comité d’encadrement constitué d’agents des structures parties prenante du projet (BRL, CACG, ECOLAB Toulouse) suivra le déroulement du stage par réunions régulières en visio. Le stage comportera essentiellement du travail sur ordinateur avec une ou deux courtes missions d’acquisition des données sur les terrains d’étude.

Pré-requis :

Étudiant de master dans le domaine de l’eau, des sols ou de l’aménagement du territoire. Bonne maîtrise des outils SIG. Connaissances des outils de télédétection et du logiciel R appréciée.

Conditions :

Permis de conduire obligatoire.

Remboursement des déplacements sur le terrain.

Une indemnité de stage de 577.50 € est prévue.

 

Statut stage: