• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

Hdeib Rouya
Tél: 
+33 (0)4 99 61 24 03
Adresse postale: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
Implantation: 
France
Situation administrative: 
ancien personnel
√ ACTIVITÉ: 

Thèse au LISAH, démarrée en mai 2016, sous la direction de Roger Moussa et la co-direction de Chadi Abdallah (CNSR-Liban).

Sujet de thèse :  "Modélisation hydrologique des crues et des débordements sur des bassins peu jaugés, et impact des scénarios d’aménagements : Application en milieu méditerranéen".

Bénéficiant d'un financement du CNRS Liban, la thèse vise à développer une démarche de modélisation des crues et des débordements pour des applications sur des bassins peu jaugés afin de simuler l’impact sur les crues des aménagements.

Les applications seront menées en milieu méditerranéen sur des bassins libanais (10 à 100 km²) complétées par les données des bassins du LISAH et d’autres en milieu méditerranéen à partir de la bibliographie.

√ ACTIVITÉ DE RECHERCHE: 

Rouya Hdeib a soutenu sa thèse

A Framework for Flood Modeling in Data-Sparse Regions Based on a New Cost-Performance Grid. Application on the Awali Basin in Lebanon.

le vendredi 8 mars 2019 à 10 h, Montpellier SupAgro (Amphi 208)

Composition du jury  :
Christophe CUDENNEC, Professeur, Agrocampus Ouest, Rennes, Rapporteur
Rabi MOHTAR, Professeur et Doyen, FAFS, Université Américaine de Beyrouth, Liban, et TEES Research Professor, Texas A&M University, Etats-Unis, Rapporteur
Marie-George TOURNOUD, Professeur, Université de Montpellier, Examinatrice
Patrick ARNAUD, Ingénieur de Recherche, IRSTEA,  Aix-en-Provence, Examinateur
Luca BROCCA, Chercheur, National Research Council, Perugia, Italie, Invité
François COLIN, Professeur, Montpellier SupAgro, Montpellier, Invité
Chadi ABDALLAH, Chercheur Associé, CNRS, Liban, Co-directeur de thèse
Roger MOUSSA, Directeur de Recherche, INRA, Montpellier, Directeur de thèse
Référence : Hdeib R, Abdallah C, Colin F, Brocca L, Moussa R. 2018. Constraining coupled hydrological-hydraulic flood model by past storm events and post-event measurements in data-sparse regions. Journal of Hydrology, 565, 160–176. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022169418306048

Résumé :

Les inondations touchent le plus grand nombre de personnes et sont les plus susceptibles de causer des dommages. La mise au point d'outils de modélisation des inondations pour mieux comprendre et atténuer les inondations est devenue une entreprise mondiale. De nombreux modèles de complexité variable sont maintenant disponibles afin de comprendre les processus d'inondation. Par conséquent, choisir un modèle efficace et économique n'est pas un exercice facile. Dans les régions où uniquement des données éparses sont disponibles, la modélisation des inondations est une tâche ardue en raison du manque de données d'observation permettant de calibrer et de valider les modèles hydrologiques et hydrauliques. La question se pose alors de savoir s'il est possible de modéliser les inondations à partir de modèles hydrologiques et hydrauliques utilisant des données rares et si cette approche reste rentable compte tenu de la grande complexité du modèle et de la disponibilité limitée des données. Par conséquent, ce travail vise à développer un cadre pour la modélisation des inondations dans les régions à données éparses en analysant différentes approches de modélisation des inondations dans une approche coût-performance. Le mémoire est structuré en trois parties: (i) un recueil des inondations au Liban émanant des journaux et analyse de leurs fréquences d'occurrence spatiale, (ii) mise au point d'une nouvelle approche coût-performance permettant de comparer différentes approches de modélisation, (iii) un cadre rentable pour la modélisation des inondations en utilisant des données éparses. Dans la première partie, une analyse intensive des archives des journaux nous a permis d'extraire 711 événements d'inondation au Liban. La variabilité spatiale d'inondations a été lié à une combinaison de caractéristiques morphologiques, hydrologiques et de vulnérabilité. La carte d'occurrence des inondations peut être traitée comme une carte de risque d'inondation. Les informations extraites des journaux étaient prometteuses mais ils restent descriptifs, et ne peuvent donc pas remplacer le besoin d'une modélisation détaillée. Dans la deuxième partie, nous proposons une nouvelle grille coût-performance pour évaluer les approches de modélisation des crues et des inondations. La grille repose sur la définition de métriques permettant d'évaluer la disponibilité des données, la complexité du modèle et les performances de la modélisation. Pour les applications, 10 études sont choisies et ont été évaluées et tracées sur un diagramme coût-performance. Les approches hydrauliques et de couplage sont situées au-dessus de la courbe coût-performance, alors que les approches empiriques et hydrologiques sont situées en dessous. Dans la troisième partie, nous avons développé un cadre pour la modélisation des inondations dans les régions à données éparses, basé sur un modèle couplé hydrologique-hydraulique contraint par les données des événements passés et les mesures post-événement. L'approche est testée dans le bassin de l'Awali au Liban. Le modèle hydrologique a été étalonné avec 12 événements Pluie/Débit visant à définir des plages de paramètres hydrologiques étroites. L'incertitude des paramètres du modèle a été évaluée en effectuant une simulation Monte Carlo pour les plages des paramètres estimés. L'incertitude sur les variables simulées est réduite. Les informations des médias sociaux constituaient une valeur ajoutée pour contraindre les simulations de modèles hydrologiques. Les mesures post-événement étaient prometteuses pour valider la carte des inondations. Basé sur la grille coût-performance, le cadre proposé révèle un bon niveau coût-performance. L'approche de modélisation est en position intermédiaire entre les approches complexes et simples. Le cadre peut être appliqué aux autres régions des donnes éparse. La grille coût-performance peut être un outil pour appuyer la comparaison, la classification et la sélection future d'approches de modélisation rentables.

Floods affect the greatest number of people worldwide and have the greatest potential to cause damage. Developing flood modelling tools to better understand and mitigate floods has become a global endeavor. Numerous models of variable complexity are now available aiming at understanding the flood processes. Therefore, the choice of selection of an effective and economic model is not an easy exercise. In data-sparse regions, flood modeling is a challenging task because of the shortage in observational data to calibrate and validate the hydrological-hydraulic models and the question arises to whether there is opportunity to model floods based on hydrological-hydraulic models using sparse data, and whether such approach remains cost-effective given the high model complexity and limited data availability. Consequently, this work aims to develop a framework for flood modeling in data-sparse regions based on analyzing different flood modeling approaches in a cost-performance approach. It is structured into three parts: (i) a collection of flood events in Lebanon from newspapers to analyze the spatial occurrence of events, (ii) a new cost-performance gird to compare different modeling approaches, (iii) a cost-effective framework for flood modelling using sparse data. In part I an intensive history scan of newspaper archives allows us to extract 711 flood events (1293-2013) in Lebanon. The spatial occurrence of these events was mapped and analyzed to extract the reasons behind such variability. The spatial variability of flood events in the studied catchments was linked to a combination of morphological, hydrological, and vulnerability characteristics and the developed spatial flood occurrence map can be treated as a flood risk map. The extracted events from newspapers were promising in retrieving information on previous flood events, but these records remain descriptive and hence cannot replace the need for a detailed hydrological-hydraulic modeling. In part II we propose a new cost-performance grid to evaluate flood modeling approaches. The grid is based on defining metrics to evaluate the three axes of a modeling problem: data availability, model complexity, and modeling performance. As an application, 10 arbitrability selected study cases were evaluated and plotted on a cost-performance diagram. Hydraulic and coupling approaches are associated with good performances and are located above the cost-performance curve, whereas, empirical and hydrological approaches are located below and are associated with less performance levels. In part III we develop a framework for flood modeling in data-sparse regions, based on a coupled hydrological-hydraulic model (HEC-HMS/HEC-RAS) constrained by past storm events and post-event measurements. The approach is tested to the Awali river basin (301 km2), in Lebanon, particularly to simulate the investigated early January 2013 extreme flood event. The hydrological model was calibrated with 12 past storm events aiming at defining narrow hydrological parameter ranges. The uncertainty in the model parameters was assessed by performing Monte Carlo simulation for the estimated parameter ranges. The uncertainty in the resulting outflow values is reduced when compared to simulations based on arbitrarily chosen wide parameter ranges. Social media information was an added value to constrain the hydrological model simulations. Post-event measurements of high-water marks were promising in validating the flood map in space. Based on the cost-performance grid, the proposed framework reveals a good cost-performance level. The modeling approach falls in an intermediate position between complex and simple approaches. The framework can be extended to other data-sparse regions facing the same problems and can be part of a national flood forecasting system. The cost-performance grid can be a tool to support the comparison, classification, and future selection of cost-effective modeling approaches.