• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Niveau requis: 
√ Début du stage: 
01-03-2022
√ Durée: 
6 mois
√ Lieu: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
√ Indemnité: 
€600
√ Contact: 
Olivier Grünberger > téléphone : +33 (0)4 99 61 21 99 > email : olivier.grunberger@ird.fr
√ Description: 

 

 

Interprétation et modélisation des flux cumulés d’infiltration de chlordécone dans les sols de bananeraies des Antilles: usage des quantités adsorbées sur un lit de résine enterrée sous l’horizon de labour.

Le chlordécone (CLD) est un pesticide organochloré qui a été appliqué sur les sols des bananeraies dans les Antilles Françaises entre 1972 et 1993. Ce produit contamine actuellement les eaux , les produits agricoles et l’environnement continental et marin avec des conséquences sévères sur la population (Multigner et al., 2007).  Résistant à la dégradation et très adsorbée par les sols volcaniques, la CLD, selon certaines projections, s’élimine très lentement des horizons de sol (Cabidoche & Achard, 2009)et sera source de la contamination des eaux de surface en aval des anciennes bananeraies pour plusieurs siècles.  Les fortes perméabilités des sols volcaniques et la pluviosité importante du climat tropical font qu’il est assumé que les sols sont traversés par un infiltration importante qui est considérée comme un des facteurs majeurs conditionnant de transport de la CLD des sols vers les eaux de sub-surface et souterraines contribuant ainsi à une élimination (très lente) de la CLD des sols contaminés. Même si, les teneurs en CLD des eaux de surface sont intensément étudiées en particulier au sein de l’observatoire OPALE qui surveille depuis 2013 les flux sortant de cette molécule dans le bassin versant de la rivière Pérou, il est difficile de connaitre la vitesse de départ de la CLD des premiers 40 cm du sol par l’infiltration. En effet les flux observés sur les bassins versant résultent d’un mélange d’eaux de différentes sources comprenant des eaux en provenance de zones non contaminées, d’eau souterraines et d’eau de sub-surface avec des cinétiques très différentes.  Il est donc important de mettre au point des méthodes qui permettent de quantifier in situ la contribution des flux de CLD par infiltration sous l’horizon de labour.  Plus de quatre expérimentations in situ ont cherché à quantifier la mobilité verticale de la CLD pour différentes situations de sols contaminés en CLD en disposant des pièges enterrés. Ces pièges étaient formés d’un lit circulaire d’1kg de résine absorbante installée à 40 cm de profondeur que l’on a laissé en place pour des périodes comprises entre 2 et 18 mois. Une fois retirées du sol, les quantités de CLD adsorbées sont mesurées en laboratoire pour quantifier, le flux cumulatif de CLD sur la période. Ces estimations seront confortées par une modélisation 2D des transferts pour évaluer leur solidité.

Au vu de la longueur nécessaire des expérimentations, le stage de Master porte sur l’interprétation des observations et la consolidation des hypothèses sur les processus concernés par simulation numérique du transfert réactif de la CLD.  Les travaux qu’aura à mener le stagiaire sont :

  1. Intégration et complément sur le contexte des sites d’expérimentation (hydrodynamique des sols, hydrodynamique des lits de résine, climat, bananeraies) + Lecture Bibliographie. 
  2. Intégration des données sur les isothermes d’adsorption, du sol et de la résine + Lecture Bibliographie. 
  3. Interprétation des profils de concentrations expérimentaux au sein des lits de résine + Lecture Bibliographie.
  4. Simulation numérique 2D du transfert réactif conduisant à l’adsorption cumulée de CLD dans les lits de résine (Hydrus (Šimůnek & Genuchten, 2008))
  5. Rédaction de mémoire de Master (et/ou publication résultante)

Les qualités requises du candidat sont :

  1. La maitrise des principes de l’hydrodynamique des sols non saturées et de la physico-chimie des solutions ainsi que l’apprentissage rapide des logiciels qui les décrivent. 
  2. Des capacités d’abstraction permettant de travailler sur des données déjà acquises en collaboration avec l’équipe de chercheurs concernés par cette expérimentation pluriannuelle.
  3. Décision, opiniâtreté, autonomie, précision et savoir-être sont donc nécessaires au déroulement harmonieux du sujet.
  4. Capacités de lecture et de rédaction en anglais scientifique indispensable.

Le stage est ouvert aux Master2 de recherche en sciences agronomiques, sciences physico-chimiques, sciences de la terre, sciences de l’environnement. La rémunération est soutenue par le programme FEDER Rivage2 au tarif institutionnel. Il se déroulera durant 6 mois à partir des exigences calendaires de la formation en Master 2 concerné, traditionnellement, (Février 2022 –Juillet2022).

Olivier GRUNBERGER (Chercheur IRD) dirigera les travaux du stagiaire au LISAH. Le stage sera intégralement réalisé à l’UMR LISAH à Montpellier et ne requiert pas de déplacement de terrain et peu ou pas de travaux expérimentaux. Le stagiaire sera intégré dans l’équipe «Devenir des Contaminants des Sols et des Eaux».

Pour candidater : olivier.grunberger@ird.fr

Il est attendu une lettre de motivation, un CV et un entretien à distance. Seront privilégiées les candidatures les plus conformes aux prérequis attendus, mais aussi les plus rapides et fermes dans leur engagement.  

 

Cabidoche, Y., & Achard, R. (2009). Long-term pollution by chlordecone of tropical volcanic soils in the French West Indies: A simple leaching model accounts for current residue. Environmental Pollution, 157(5), 1697–1705. https://doi.org/10.1016/j.envpol.2008.12.015

Multigner, L., Cordier, S., & Kadhel, P. (2007). Pollution par le chlordécone aux Antilles. Quel impact sur la santé de la population? Environnement, Risques & Santé., 6(6), 405–407. https://doi.org/10.1684/ers.2007.0121

Šimůnek, J., & Genuchten, M. T. (2008). Modeling Nonequilibrium Flow and Transport Processes Using HYDRUS. Vadose Zone Journal, 7(2), 782–797. https://doi.org/10.2136/vzj2007.0074                                                                     

 

 

Statut stage: