• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Niveau requis: 
√ Début du stage: 
01-02-2021
√ Durée: 
6 mois
√ Lieu: 
2 place Viala 34060 Montpellier cedex 2 FRANCE
√ Indemnité: 
€600
√ Contact: 
Anatja samouelian > téléphone : +33 (0)4 99 61 23 79 > email : anatja.samouelian@inrae.fr
√ Description: 

Contexte

Les pratiques de protection phytosanitaire des cultures passées et actuelles emploient un grand nombre de molécules pesticides qui contaminent les sols et les eaux. De nombreuses ressources en eau sont actuellement polluées par ces molécules, notamment par celles anciennement appliquées en raison de leur rémanence dans les sols. La compréhension de la dynamique temporelle de ces contaminations est un enjeu important pour définir des stratégies de surveillance des eaux, évaluer la durée probable des contaminations et rechercher des moyens d’atténuation. A cet effet l’analyse des écoulements d’eau et de matières en suspension (MES)en bassin versant volcanique est un préalable important car ces deux types d’écoulements sont à l’origine du transport des contaminants depuis leur lieu d’application vers l’exutoire du bassin versant.

Objectif :

L’objectif du stage est ainsi d’analyser les mécanismes d’écoulement d’eau et de MES de deux rivières tropicales en Guadeloupe à partir de l’analyse des dynamiques temporelles de leurs débits et de leur composition hydrochimique.

Démarche et travaux envisagés :

Sur la base de chroniques de rivière regroupant des données de débit, de pluviométrie, de conductivité électrique, de turbidité, de teneur en carbone organique dissous et de concentration en pesticides, observées à l’échelle saisonnière et à l’échelle d’un ensemble de crues élémentaire, le stagiaire analysera les dynamiques mesurées de ces variables et proposera une interprétation des mécanismes hydrologiques mis en jeu. Les bassins versants étudiés présentent des caractéristiques géomorphologiques et d’occupation du sol contrastées, et  appartiennent à l’observatoire OPALE en Guadeloupe.

Le stage inclura :

  1. Une analyse bibliographique sur les mécanismes de transfert hydrologique dans les bassins versants volcaniques tropicaux,
  2. L’appropriation de la base de données acquise depuis 2016,
  3. L’analyse exploratoire et statistique des co-évolutions entre variables géochimiques et hydrologique afin d’identifier des traceurs potentiels des eaux de surface et souterraines à la genèse du débit de rivière
  4. La rédaction des résultats sous la forme d’un article scientifique

Compétences souhaitées :

Le ou la candidat(e) devra avoir un goût pour l'analyse des données, et le travail en équipe. Il/Elle devra avoir des compétences initiales en hydrologie et en analyses statistiques. À l'issue de son stage, l'étudiant(e) aura acquis une expérience en méthodologie d’échantillonnage et en analyse hydrologique du transfert de polluants.

Encadrement :

Ce travail s’inscrit dans un projet en collaboration avec deux unités INRAE (UMR LISAH et UR ASTRO) . Les deux chercheurs référents pour le stage sont :

  • Anatja Samouëlian CR INRA (UMR LISAH) / anatja.samouelian@inrae.fr
  • Antoine Richard IR INRA (UR ASTRO) / antoine.richard @inrae.fr

Conditions de stage :

Durée : 6 mois

Indemnités de stage : 600.60 €

Accueil : UMR LISAH (INRA Montpellier) avec un séjour à l’UR ASTRO (INRA Guadeloupe) dont la durée sera à préciser en fonction des conditions sanitaires en vigueur lors du stage et du plan de travail qui sera établi au début du stage. Les frais de voyage aux Antilles seront pris en charge.

Statut stage: