• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

 

Si tous les organismes du sol (la biodiversité) participent aux flux de nutriments via leur participation aux réseaux trophiques, seuls certains groupes  taxonomiques impactent de façon significative la dynamique de la structure des sols et de l'eau. Il s'agit des organismes dits "Bioturbateurs" (ou "ingénieurs de l'écosystème"), principalement termites & vers de terre. Cette présentation illustre, par différents exemples provenant des chantiers au Sud de l'Institut d'Ecologie et des Sciences de l'Environnement de Paris (UMR iEES Paris), les processus par lesquels la faune bioturbatrice impacte le fonctionnement des sols et que l'on peut résumer par la loi du 'SARI': "Sélection, Altération, Réorganisation et Incorporation", et les conséquences fonctionnelles et en terme de services écosystémiques d'une telle activité. Ainsi, en contribuant à la régulation de fonctions écologiques majeures (e.g., la stabilité des agrégats de sol ou le maintien d'îlots de fertilité et de biodiversité), la faune du sol peut avoir une influence significative sur le fonctionnement et la durabilité des éco- et socio-écosystèmes comme la résistance à l'érosion des sols ou l'accès à la santé et la diversité alimentaire. Les liens entre la biodiversité, sa protection, et son impact sur les services écosystémiques seront ensuite discutés.

Pour participer : https://inrae-fr.zoom.us/j/4345433150?pwd=Wks0QU1kYU5CMHhLZVR3aGZEUXFJdz09