• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

√ Titre complet: 
Rôle de l’eau dans la structuration spatiale de la biodiversité végétale des milieux viticoles
√ Responsable scientifique LISAH: 
VINATIER Fabrice
√ Contacts: 
Fabrice Vinatier > téléphone : 04 99 61 21 41 > email : fabrice.vinatier@inrae.fr
√ Date début: 
Septembre, 2021
√ Date fin: 
Septembre, 2023
√ Bailleur du projet: 
Métaprogramme INRAE Biosefair
√ Partenaires: 
G-EAU, ABSYS, Université de Tours
√ Région de la zone d'étude: 
France
Bassin Versant du Bourdic (Hérault, Languedoc-Roussillon, France)
Bassin Versant de Roujan (Hérault, Languedoc-Roussillon, France)
√ Résumé: 
Afin de limiter les effets négatifs de l'intensification agricole, il est nécessaire de repenser la place des éléments interstitiels dans les agroécosystèmes, ces trames vertes et bleues (fossés, inter-rangs de cultures pérennes, talus) abritant une végétation spontanée et sauvage fournissant de nombreux services écosystémiques de régulation et d’auto-entretien et participant à la circulation de l’eau dans les paysages. Les connaissances empiriques manquent sur les facteurs et mécanismes hydrologiques expliquant les patrons de biodiversité végétale dans ces éléments, de la banque de graine à sa dispersion, afin d’évaluer leur potentiel de réhabilitation écologique. En comparant deux parcelles en agriculture biologique et conventionnelle, il s’agit de caractériser les échanges de biodiversité végétale entre les milieux interstitiels et les parcelles en fonction des écoulements. Nous examinerons quels seront les flux de graines déplacés dans les paysages par hydrochorie et leurs conséquences sur la restauration de la banque de graines dans les infrastructures agroécologiques. La biodiversité végétale, potentielle ou réalisée, sera reliée à des indicateurs de services écosystémiques via la mesure conjointe de certaines propriétés fonctionnelles ou leur correspondance avec des bases de données de traits fonctionnels, et des préconisations seront émises pour mieux gérer la biodiversité végétale des milieux interstitiels.
√ Equipes du Lisah impliquées: 
√ Document descritif du projet: