• English
  • Français
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 3 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16

Vous êtes ici

Naulleau Audrey

Audrey Naulleau commence le 1er novembre une thèse sur la « co-construction et évaluation de scénarios de gestion technique des paysages viticoles adaptés au changement climatique » qui vise à explorer l’hypothèse selon laquelle la combinaison d’interventions aux échelles de la parcelle et du paysage donne des marges de manœuvre significatives pour adapter une culture pérenne comme la vigne au

Ouaret Walid

Walid OUARET démarre une thèse de doctorat  au LISAH le 1er octobre 2018.

La thèse porte sur la modélisation de l'assolement régional (allocation des cultures aux parcelles) dans les paysages méditerranéens à partir de séries temporelles d'occupation du sol issues de la télédétection, d'observations de terrain et d'enquêtes auprès d'agriculteurs.

La modélisation sera appliquée au cas des cultures pluviales dans le bassin versant du Lebna en Tunisie.

Cette thèse s'inscrit dans le cadre du LMI Naila.

Djouhri Meriem

Meriem Djourhi démarre sa thèse au LISAH à compter du 1er Novembre 2018 sur la modélisation intégrée du devenir des pesticides dans un paysage viticole.

La thèse s’inscrit dans le cadre du projet MIPP-V soutenu par Montpellier Université d’excellence (MUSE) et d’une collaboration avec les UMR ECOSYS et ITAP.

L’encadrement de Meriem au LISAH est assuré par Marc Voltz, Cécile Dagès et David Crevoisier.

Allam Antoine

Antoine ALLAM, ingénieur civil de l'École Supérieure des Ingénieurs de Beyrouth (Université Saint-Joseph - USJ, Beyrouth, Liban), titulaire du Master 2 "Eau" et enseignant à la même université, a débuté le 1er octobre 2017 une thèse intitulée "Modélisation hydrologique des bassins versants méditerranéens à partir des caractéristiques climatiques et physiques" sous la direction de Roger Moussa au LISAH, la co-direction du professeur Wajdi Najem vice-recteur de l'Université Saint-Joseph au Liban, et l'encadrement du professeur à la retraite Claude Bocquillon de l'Université de Montpellier.

Campan Pauline

  • Démarrage de thèse 1er novembre 2018

Le sujet de thèse s’inscrit dans la continuité du stage de master sur l’évaluation des risques de contamination des eaux par les pesticides à l’échelle parcellaire en situation agropédoclimatique tropicale.
Cette thèse s’inscrit également dans le projet FEDER RIVAGE financé par la région Guadeloupe et l’Union Européenne, en collaboration avec l’UR ASTRO.
Direction de thèse et encadrement : Anatja Samouëlian, David Crevoisier et Marc Voltz

Le Mesnil Martin

Martin Le Mesnil, Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie de Nancy et titulaire du Master 2 Recherche « Géotechnique Eau Risques » de l'Université de Lorraine, débutera le 1er novembre 2017 une thèse intitulée «Modélisation hydrologique des crues et spatialisation d’indicateurs de genèse du ruissellement : application sur des bassins naturels et agricoles en milieu karstique (Méditerranée, Jura, Normandie)» sous la direction de Roger Moussa au LISAH, la co-direction de Nathalie Dörfliger (BRGM, Orléans) et l’encadrement de Jean-Baptiste Charlier (BRGM, Montpellier).

Hdeib Rouya

Thèse au LISAH, démarrée en mai 2016, sous la direction de Roger Moussa et la co-direction de Chadi Abdallah (CNSR-Liban).

Sujet de thèse :  "Modélisation hydrologique des crues et des débordements sur des bassins peu jaugés, et impact des scénarios d’aménagements : Application en milieu méditerranéen".

Bénéficiant d'un financement du CNRS Liban, la thèse vise à développer une démarche de modélisation des crues et des débordements pour des applications sur des bassins peu jaugés afin de simuler l’impact sur les crues des aménagements.

Lebon Nicolas

Mon travail de recherche doctorale porte sur la conception et le développement d'un modèle du fonctionnement agro-hydrologique des retenues collinaires, en relation avec les autres compartiments (parcelle, rivière, nappe...) afin d'apporter des éléments sur l'impact de la gestion quantitative de la ressource en eau dans un contexte agricole, dans l'actuel et le futur, et d'essayer de déterminer d'éventuelles pratiques à privilégier.

Jourdan Camille

Camille JOURDAN en thèse au LISAH à partir d'octobre 2016 sous la direction de Roger Moussa et Eric Servat (OSU Montpellier) en collaboration avec HydroSciences Montpellier.

La thèse est intitulée "Modélisation hydrologique-hydraulique-hydrogéomorphologique des crues extrêmes en milieu fortement anthropisé et impacts des aménagements et du climat".

Fayolle Etienne

Etienne FAYOLLE, ingénieur géologue, débute une thèse CIFRE (2016-2019) avec la Société Antoine Moueix, propriétés (Advini) et Montpellier Supagro.

Cette thèse sera dirigée par Stéphane FOLLAIN et François COLIN (UMR LISAH) et bénéficiera d'un co-encadrement de Philippe CHERY (Bordeaux Science Agro).

Le sujet est : "Conservation des ressources en sol et en eau et durabilité-adaptabilité de la production viticole (Appelation Médoc et Saint Emilion)".

Pages